L'historique de l'entreprise

Poursuivre la tradition

Depuis bientôt près d'un demi-siècle, La fromagerie Hamel réalise sa mission : partager son amour du fromage avec sa clientèle et lui procurer plaisir et satisfaction en lui offrant des produits d'exception et un service personnalisé de qualité. Au fil du temps, l'entreprise familiale a su conserver une ambiance chaleureuse et conviviale dans ses boutiques avec du personnel au savoir-faire réputé et aux conseils judicieux. L'histoire de cette entreprise familiale en est une de passion pour le fromage.

Les années 60 et 70

En 1961, Fernand Hamel débute sa carrière en affaires à Montréal en faisant la vente en gros des fromages de marque Descôteaux. Il offrira par la suite des fromages en gros et au détail au Marché Jean-Talon et au Marché Atwater, à Montréal. Cinq ans plus tard, il achète l'immeuble de la rue Jean-Talon qui deviendra le siège social et la boutique principale de La fromagerie Hamel. L'entreprise compte alors six employés. En 1978, Marc Picard délaisse ses fonctions d'enseignant et d'entraîneur d'équipe de hockey (temporairement, croit-il alors) pour seconder Fernand Hamel dans la supervision des magasins. Une douzaine de personnes travaillent alors dans les deux boutiques.

Les années 80

En 1980, Roger Fulvi joint l'entreprise en tant que responsable des commandes. En 1981, Fernand Hamel vend le magasin du Marché Atwater et en ouvre un nouveau aux Halles de Longueuil. L'année suivante, Marc Picard devient co-propriétaire de La fromagerie Hamel. S'en suit l'acquisition d'une troisième boutique sur la rue Mont-Royal, à Montréal, et une quatrième au Marché St-Léonard, dans l'est de la ville. C'est Francine Chaput, la belle-soeur de Marc Picard, qui assume la gérance de cette boutique qui fermera après deux ans d'opération, à la suite de la fermeture du Marché Saint-Léonard.

L'année suivante, une nouvelle boutique ouvre ses portes sur la rue Sherbrooke, dans l'est de Montréal. Le beau-père de Marc, Maurice Chaput, alors retraité, et Roger Fulvi, promu depuis directeur des achats et des ventes commerciales au siège social de l'entreprise, participent au démarrage de la boutique; ils sont secondés les soirs et les fins de semaine par l'épouse de Marc (Murielle Chaput) et sa soeur (Françoise). Ces dernières conservent cependant leur emploi régulier dans un autre domaine, tout en aidant aux opérations de la boutique. En 1986, Ian Picard, le fils de Marc, commence à travailler à temps partiel dans l'entreprise, tout en terminant ses études. En 1988, Fernand Hamel cède ses parts à Marc Picard qui devient ainsi l'unique propriétaire de La fromagerie Hamel. Quelques mois plus tard, l'épouse de Marc, Murielle, quitte son emploi pour venir le seconder dans l'entreprise. Elle se consacre au service à la clientèle aux boutiques du Marché Jean-Talon et de la rue Sherbrooke. Elle s'occupe aussi du service de traiteur, du secrétariat et de la publicité.

Les années 90

En 1992, Marc Picard s'associe à sa soeur Louise qui vient de mettre sur pied un comptoir Glac-o-bec : une nouvelle boutique voit le jour à Repentigny, sur la rue Valmont. L'entreprise Glac-o-bec/La fromagerie Hamel deviendra, quelques années plus tard, une succursale à part entière de La fromagerie Hamel. La fille de Louise, Chantal, vient seconder sa mère dans cette entreprise. Quatre ans plus tard, La fromagerie Hamel achète un édifice sur la rue Notre-Dame à Repentigny, le magasin de la rue Valmont y est relocalisé et une autre fille de Louise, Martine, vient rejoindre sa mère dans le commerce. Au cours de la même année, quatre caves d'affinage accréditées par les instances gouvernementales sont construites sous la boutique. Ian Picard débute l'affinage des fromages, expertise acquise à la suite d'une formation fromagère obtenue à l'école nationale d'industrie laitière Enilbio à Poligny, dans le Jura, et de stages chez des fromagers-marchands et affineurs de renom en France. Après une réorientation de carrière, Francine Chaput revient dans l'entreprise en tant que responsable de la comptabilité. La fromagerie Hamel compte alors 45 employés oeuvrant dans les quatre boutiques. Entretemps, d'autres membres de la parenté se joignent à l'entreprise, et les années 90 se terminent avec un agrandissement majeur du siège social : la boutique du Marché Jean-Talon double sa superficie et le bistro Le Pic Assiette, dont le menu est tout en fromages, voit le jour.

Les années 2000

Au début des années 2000, des rénovations majeures sont exécutées aux boutiques de la rue Mont-Royal et de la rue Sherbrooke et, un peu plus tard, à celle du Marché Jean-Talon afin de refléter les nouvelles tendances commerciales. À la fin de 2007, La fromagerie Hamel fait l'acquisition d'une cinquième boutique au Marché Atwater, dans l'ouest de Montréal.

Au mois de septembre 2012, une sixième boutique ouvre ses portes sur la promenade Fleury dans le quartier Ahuntsic.

Aujourd'hui, La fromagerie Hamel demeure une entreprise familiale au savoir-faire reconnu et elle est fière de compter sur une équipe compétente de 75 personnes. Son chiffre d'affaires permet à l'entreprise d'affirmer qu'elle figure parmi les fromagers-marchands les plus importants au Canada.