On parle de nous!

LA FROMAGERIE HAMEL 50 ANS D’EXPÉRIENCE

Avis aux amoureux des arômes du terroir, de riches saveurs et des aventures gustatives.

 

Vous aimez découvrir de nouveaux fromages et, au fil des années, vous avez développé une passion pour la gastronomie? Sachez que vous n’êtes pas les seuls, car les adeptes de délicatesses culinaires sont de plus en plus nombreux à parcourir les marchés de cette terre, ainsi que les boutiques d’alimentation spécialisées. Si vous souhaitez continuer à faire de belles découvertes fromagères, à profiter de leur abondance, il vous faut de ce pas aller visiter les experts des boutiques de La fromagerie Hamel.

DES EXPERTS ATTENTIONNÉS DES FROMAGES BIEN ÉLEVÉS

Terminer un repas en dégustant de délicieux fromages fins ne faisait jadis pas partie des us québécois, mais, depuis quelques années, cette tradition française, moussée par des marchands de fromages comme La fromagerie Hamel, fait désormais partie d’un festin réussi. Et, de surcroît, les amateurs n’hésitent plus à oser; les fromages doux et crémeux et les cheddars ne sont désormais plus seuls sur le plateau : bleus prononcés, chèvres au lait cru et puissantes croûtes lavées les côtoient avec attitude et fierté.

 

Marc Picard, président, Murielle Chaput, vice présidente, et Ian Picard vice-président

Pourquoi ce changement? C’est sans doute grâce à l’influence de gourmets passionnés comme les Picard qui, par le biais de leur fromagerie, partagent leurs connaissances, encourageant ainsi les gastronomes à découvrir une multitude de fromages fins du terroir, de la gamme Le Pic et de partout ailleurs sur la planète. Le vice-président et maître affineur de La fromagerie Hamel, Ian Picard, confirme : « La fromagerie Hamel s’implique dans l’univers des fromages depuis maintenant 50 ans et ma famille, les Picard, y est depuis trente ans car mon père, Marc, a pris la relève du fondateur Fernand Hamel.

Mais, depuis toujours, le personnel de chez Hamel prend plaisir à partager son savoir avec les clients. Il se fait un devoir de leur raconter l’histoire des fromages, leur provenance, leur fabrication et, surtout, de leur faire goûter ces petits et irrésistibles délices. À ce sujet, sachez que nous avons même développé notre gamme de fromages, la gamme Le Pic, afin de satisfaire le palais des gourmets les plus aventureux. Nous sélectionnons des fromages de partout sur la planète pour en affiner certains dans nos caves de Repentigny, histoire de leur donner une personnalité québécoise : l’originalité étant de mise ».

 

CINQUANTE ANS DE CROISSANCE

 

La grande histoire des boutiques La fromagerie Hamel a commencé à Montréal, en 1961, avec un visionnaire, Fernand Hamel. Il fallait de l’audace et beaucoup de vision pour se lancer dans pareille aventure dans la Belle Province, car les Québécois de l’époque ne se délectaient principalement que de fromages industriels et de cheddar (Descôteaux, notamment), incontournable héritage ancestral que tout le monde aime dévorer sans retenue. « Ils étaient certes bons et le sont encore, mais la diversité n’existait pas. Rien pour satisfaire les curieux. Et les rares fromages provenant de France débarquaient au Québec avec les préjugés classiques reliés à leur puissante odeur. Ce n’était pas évident d’amener des fromages d’Europe sur la table des Québécois, mais comme ils sont ouverts d’esprit et curieux, il ne suffisait que de leur faire découvrir », de raconter Ian Picard en souriant.

 

Avec son petit étal de marchand, pendant un certain temps, Fernand Hamel a donc innové et satisfait les plus curieux des gastronomes québécois. Toutefois, ces affamés de fromages en voulaient encore plus. La fromagerie Hamel a ainsi pris de l’expansion et déménagé ses pénates dans un édifice de la rue Jean-Talon, la porte arrière s’ouvrant sur le populaire Marché éponyme. Et les six employés ne suffisant plus à la demande des clients; monsieur Hamel a ouvert d’autres boutiques et engagé d’autres passionnés intéressés à apprendre l’art des fromages et ensuite à partager leurs connaissances.

 

C’est à ce moment qu’arriva dans l’équipe l’ex-entraîneur de hockey des Remparts de Québec et des Dynamos de Shawinigan, Marc Picard, qui avait découvert les plaisirs du fromage en Suisse, pays dans lequel il avait habité pendant trois ans pour y diriger une équipe de hockey de la ligue nationale. Picard choisit alors de troquer une rondelle pour une meule. Ce devait être temporaire… entre deux saisons de hockey, sans doute…

 

Quelques années plus tard, le hockeyeur prenait la relève de son ami et patron Fernand Hamel, qui avait bien mérité sa retraite; les patins de Marc Picard furent définitivement accrochés. Finie la glace, place aux fromages! Au fil des années, en raison de la popularité croissante (et incessante) des fromages, le nouveau propriétaire deLa fromagerie Hamel a dû répondre à la demande et ouvrir d’autres boutiques pour satisfaire les gourmets des quatre coins de Montréal. Aujourd’hui, il existe cinq boutiques La fromagerie Hamel, en plus du service de grossiste, lequel a des clients de l’Atlantique au Pacifique.

 

Les Haméliens ne s’assoient toutefois pas sur leurs lauriers. L’arrogance et la suffisance ne feront jamais partie de leur personnalité : rieurs et bons enfants, ces experts offrent à leurs clients une ambiance chaleureuse et conviviale, des conseils judicieux et des fromages bien élevés. Entrer chez Hamel, c’est comme entrer chez un ami ou un membre de la famille. Et, outre de bons fromages et des gourmandises exotiques, vous y trouverez, auprès des employés, franchise, honnêteté, respect et sincérité. Bienvenue!

 

LA RELÈVE

 

En 1986, Ian, le rejeton de Marc Picard et de son épouse Murielle Chaput, s’intéresse sérieusement aux fromages : ils ont éveillé sa curiosité, ils ont allumé chez lui une brûlante passion. De dictionnaires à ouvrages spécialisés, en passant par documentaires et magazines gastronomiques, le jeune Picard a tout lu et tout regardé pour tenter d’assouvir son appétit, en vain. Pour trouver la satisfaction, il lui fallait maintenant devenir apprenti fromager et, pour ce faire, il lui fallait envisager un séjour en France.

 

Après avoir suivi un cours de gestion hôtelière, Ian Picard s’envola vers les massifs du Jura du Pentagone pour y étudier les fromages, pour y faire des stages. C’est à l’Industrie laitière de Poligny que l’apprenti est devenu maître, mais également sous l’enseignement de renommés affineurs de Paris, Dijon et d’Alsace, avec lesquels il a parfait ses techniques, ses connaissances, son amour pour les fromages. Dès qu’il fut de retour au Québec, la direction de La fromagerie Hamel s’est lancée dans la construction de caves d’affinage afin de pouvoir faire vieillir, à son tour et à son goût, des fromages soigneusement sélectionnés en France, au Québec ou encore de cette terre qui l’a vu naître, la Suisse.

 
 

Au fil des heures, des mois, des années, au fil du temps, le commis s’est lui-même affiné au point d’être nommé vice-président de l’entreprise familiale. « Notre objectif, pour les prochaines années, est de continuer à nous investir auprès de notre clientèle. On veut lui offrir les meilleurs produits », précise Ian Picard.

 

UNE EXPERTISE REMARQUABLE

 

La fromagerie Hamel n’est pas qu’une simple boutique où se vendent des fromages, elle est une extraordinaire expérience gustative. « Nous voulons être reconnus comme une incontournable référence quant au service à la clientèle que nous offrons, à la qualité et à la variété de nos fromages », d’expliquer Ian Picard. « Or, c’est en offrant une formation continue à nos employés qu’on y parviendra. Et, après avoir suivi 3650 heures d’apprentissage par compagnonnage et passé d’exigeants tests écrits, oraux et de dégustation à l’aveugle, ils peuvent être élevés au rang de conseillers-fromagers, donc d’experts-conseils, donc un important atout pour les clients et leurs collègues de travail qui débutent dans le métier ».

 
 

Le commis Hamel est donc plus qu’un commis : il est un expert en fromages capable d’accompagner le client vers de savoureuses découvertes. « Selon les besoins du client, il est en mesure de lui faire des suggestions judicieuses, de lui recommander des associations intéressantes vins et fromages, bières et fromages, pains et fromages, de lui donner des conseils de conservation et d’organiser des dégustations, pour ne nommer que ceux-ci », précise Ian Picard. « À La fromagerie Hamel, nos clients sont des gourmets qui voient dans chaque fromage une promesse gastronomique et un univers à travers lequel évoluent des êtres passionnés, des atmosphères, des saisons, des pays, des sensations, des souvenirs. Il ne faut pas les décevoir », ajoute le vice-président.

 

DIVERSITÉ

 
 

Amoureux de fromages, sachez que La fromagerie Hamel compte 400 variétés de fromages venant de douze pays, dont la France, l’Angleterre, l’Italie, l’Espagne, les États-Unis, la Suisse, la Grèce et, bien sûr, le Canada, pour ne nommer que ceux-ci. Évidemment, les fromages des artisans du Québec méritent un étal rien que pour eux. « Les fromages du Québec ont une très belle réputation. C’est également un produit de plus en plus demandé par nos clients », remarque le maître fromager Ian Picard qui, notons-le, collabore souvent avec les artisans pour leur donner des conseils et les épauler dans le développement de leur marché.

 

EN BREF

 

La fromagerie Hamel est une entreprise familiale au savoir-faire reconnu, en plus d’être une destination touristique, et elle est fière de compter sur une équipe compétente de 75 personnes. Son chiffre d’affaires permet à l’entreprise d’affirmer qu’elle figure parmi les fromagers-marchands les plus importants au Canada; son âge, quant à lui, la positionne comme une des plus vieilles entreprises québécoises.

One Response to “LA FROMAGERIE HAMEL 50 ANS D’EXPÉRIENCE”

  1. Chers amis! Quels surprise et plaisir de vous lire et surtout de revoir vos visages! Non…je n’ai rien oublié du bonheur « d’avoir été des vôtres « .douce nostalgie. Bise a tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *